Maladies Mentales

Qu’est-ce que la maladie mentale?

Par maladie mentale, on désigne un ensemble de problèmes affectant ce qu’on appelle l’esprit. En fait, il s’agit de manifestations d’un dysfonctionnement psychologique et souvent biologique. Ces perturbations provoquent différentes sensations de malaises, des bouleversements émotifs et/ou intellectuels, de même que des difficultés de comportement.

Tout le monde peut être touché par une maladie mentale, homme ou femme, à différents moments de sa vie. Au Québec, on estime qu’une personne sur cinq en souffrira au cours de sa vie. Elles peuvent prendre plusieurs formes, comme c’est le cas pour les maladies physiques. On craint encore les maladies mentales et elles sont incomprises par bon nombre de personnes, mais cette crainte s’atténuera lorsque les gens seront mieux informés.

Les causes des maladies mentales

En dépit de la recherche réalisée dans ce domaine, on ne connaît pas encore complètement les causes de chacune des maladies mentales. On sait toutefois qu’il existe des facteurs déclencheurs, des événements douloureux qui peuvent favoriser leur apparition comme la perte d’un être cher, un divorce, la perte d’un emploi, un accident ou une maladie grave. De plus, on reconnaît aujourd’hui des causes biologiques à l’origine de certaines maladies. On a recueilli plusieurs preuves médicales à l’effet que certaines maladies mentales grave sont associées à des déséquilibres biochimiques dans le corps. Grâce à la technologie moderne, le cerveau est de mieux en mieux connu et les chercheurs ont identifié certaines substances jouant un rôle important dans le développement des maladies mentales.

Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?

Cette maladie porte aussi le nom de troubles maniaco-dépressifs. Il semble que des prédispositions physiologiques jumelées à l’accumulation de stress et/ou des problèmes psychologiques peuvent déclencher des épisodes de manie ou de dépression. Elle touche de 2% à 3% de la population.

Le trouble bipolaire se manifeste par des variations de l’humeur. La personne qui en souffre va avoir des périodes de profonde tristesse, appelées dépression, et des périodes d’euphorie, appelées manie. La durée de ces périodes est très variable. Entre celles-ci, la personne présente des intervalles libres de la maladie et peut fonctionner de façon tout à fait normale. Il s’agit d’une maladie biologique qui réagit au stress et aux événements de vie.

Quels sont les symptômes du trouble bipolaire?

1. Phase dépressive

Ralentissement de la pensée et des actions
Perte d’intérêt, d’énergie et du plaisir
Tristesse et retrait social
Baisse de la concentration
Sentiment de culpabilité, dévalorisation
Troubles du sommeil et de l’appétit
Pensées morbides ou suicidaires

2. Phase maniaque

Euphorie
Irritabilité
Accélération des pensées et des actions
Énergie débordante
Comportement désinhibé
Activité constante
Dépenses inconsidérées
Réduction importante du besoin de sommeil

Source : Les préjugés…j’connais pas!

 

Qu’est-ce que la schizophrénie ?

La schizophrénie est une maladie qui découle d’une modification du fonctionnement du cerveau. Elle n’altère pas l’intelligence. Ce trouble, qui touche 1 % de la population, atteint surtout de jeunes adultes au début d’une vie prometteuse et se prolonge pendant plusieurs années. La schizophrénie se manifeste par des épisodes aigus de psychose, suivis de divers symptômes chroniques constituant un handicap.

Quels sont les symptômes aigus de la schizophrénie ?

Les hallucinations sont une distorsion des perceptions des sens. Le plus souvent, le schizophrène entend des voix qui le tourmentent, le font souffrir. Elles peuvent l’accuser, lui donner des ordres, le contrôler, le menacer…

Le délire consiste en une modification du raisonnement qui amène à une conviction fausse. En quelque sorte, le délire est une théorie qui explique le monde inquiétant et angoissant dans lequel le schizophrène est plongé. Par exemple, l’individu peut être convaincu qu’il est persécuté, en danger, qu’on veut le tuer ou qu’il est responsable des malheurs dans le monde.

La perturbation de la logique de la pensée se manifeste par un langage incompréhensible, avec des associations d’idées décousues. On peut comprendre que le schizophrène, qui voit ainsi son monde chambardé, peut présenter un repli sur lui-même et un comportement désorganisé.

Quels sont les symptômes chroniques de la schizophrénie ?

Après contrôle de la phase de psychose aiguë, 80 % des schizophrènes souffrent de symptômes chroniques, qui constituent en fait l’absence d’un comportement adapté aux circonstances.
Voici en exemples quelques-uns de ces symptômes :
Manque d’expression des émotions, visage fixe, discours monotone.
Difficulté à maintenir une conversation, réponses brèves.
Manque d’intérêt, d’énergie, de persistance à effectuer une activité.
Perte de plaisir dans les loisirs, perte d’intérêt pour des activités sociales ou sexuelles, difficulté à nouer des relations intimes.
Source : www.schizophrenie.qc.ca

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression est un trouble de l’humeur et c’est une des maladies mentales les plus répandues. On estime qu’une personne sur quatre en souffrira à un moment ou l’autre de sa vie. Les causes de cette maladie seraient la conséquence de plusieurs facteurs agissant seuls ou combinés, comme des prédispositions génétiques et des facteurs environnementaux.

Il existe deux types de dépression : la dépression épisodique et la dépression sévère et persistante.

La dépression épisodique peut survenir à quelques reprises (2 à 3 fois) dans la vie d’une personne. Elle disparaît au bout d’un certain temps mais les individus demeurent plus fragiles et sont davantage à risque.

La dépression sévère et persistante ne disparaît pas d’elle-même et les individus qui en sont atteints doivent être traités afin d’éviter que les symptômes ne s’aggravent.

Quels sont les symptômes de la dépression?

Perte d’intérêt ou de plaisir à faire des choses que vous aimiez
Sentiment de tristesse ou de vide
Crises de larmes fréquentes ou sans raison apparente
Ralentissement ou agitation et difficulté à rester tranquille
Sentiment d’inutilité ou de culpabilité
Changements au niveau de l’appétit entraînant une perte ou un gain de poids
Pensées sur la mort ou le suicide
Difficulté à réfléchir, à se souvenir de certaines choses ou à se concentrer
Difficulté à prendre les décisions simples du vécu quotidien
Troubles du sommeil, surtout tôt le matin, envie de dormir tout le temps ou  » de se cacher sous les couvertures  »
Sensation continuelle de fatigue
Absence de réaction émotionnelle même au point de ne pas pouvoir pleurer

Source : Les préjugés…j’connais pas!

Qu’est-ce que le Trouble obsessif-compulsif ?

Les troubles obsessifs-compulsifs (T.O.C) sont des idées ou des impulsions récurrentes non voulues et indésirables pouvant être associées à des comportements répétitifs (les compulsions) et à des rituels généralement accomplis afin d’apaiser une obsession ou de l’anxiété. Cette maladie touche entre 2 et 3 % de la population.

Les obsessions peuvent prendre la forme de préoccupations concernant :

la saleté et les germes
la contamination et les infections
lebesoin de placer des objets dans un certain ordre
le besoin d’amasser des objets inutiles
la peur de provoquer des accidents
Les compulsions sont des actions conscientes dont le but est de neutraliser ou de prévenir un malaise. Par exemple :
lavage des mains récurrents
vérification sans cesse de des deux côtés de côtés de la rue avant de traverser
amasser des objets inutiles par peur de perdre des informations importantes
Source : Les préjugés…j’connais pas!

Liste des documents concernants les maladies mentales